Menu

Un Altru Mondu, un autre monde

Mercredi 27 Juin 2018 - 09:28


Animé par un message fort sur la préservation de la planète, le réalisateur Franck Fougère, nous délivre un magnifique film imageant les beautés de la Corse.

Une voix modeste mais tenace pour aider à comprendre que les engagements individuels sont indispensables; cependant ils ne peuvent être dissociés d’un engagement collectif, des femmes et des hommes du monde, nécessaire pour préserver l’harmonie économique, sociale et culturelle et donc la diversité. 

*Franck Fougère : « J'ai fait mes premiers pas sur une plage de Bastia, était-ce un signe ?
Je suis aujourd'hui plongeur professionnel, dans les pas de mon père qui a été moniteur de plongée sur Ajaccio et grâce à qui j'ai pu découvrir le milieu marin dès mon plus jeune âge. Après avoir effectué mes études sur le continent, entre Toulouse et Bordeaux, dans le domaine du sport, je suis rentré sur Ajaccio rejoindre ma famille et retrouver mes racines.

J'aime aller au-devant des gens et partager leurs expériences; je parcours le monde pour vivre ma passion et réaliser des films en exprimant ma sensibilité.
 
Autodidacte, j'ai trouvé dans ces voyages l’occasion de rencontres humaines et animales privilégiées, dans un environnement souvent très différent. 
J’ai filmé près des glaciers, du pôle nord au pôle sud, dans des jungles, des déserts, sous les tropiques et c’est un aboutissement logique que ma trajectoire actuelle me conduise, comme une évidence,  dans mon Pays, avec le retour en Corse. » 
 

*Edmond Simeoni : « Nous avons eu la chance de nous rencontrer. Nous avons beaucoup parlé de nos histoires, expériences et engagements respectifs. Les convergences sont rapidement apparues. Mon militantisme écologique est né de mon enfance en milieu rural. Il a commencé en 1960, près de Calvi, contre des expérimentations nucléaires ; il s’est poursuivi en 1973 avec l’affaire des Boues Rouges – pollution grave dans le Canal de Corse – et n’a cessé de se développer depuis cette date sur tous les terrains des luttes écologiques du monde. Certes, les engagements locaux ont été importants, mais le fond de mon comportement était par essence et par nécessité, la planète dans sa globalité. »
 
Nous avons voulu réaliser en commun un film court et percutant, visant à mettre en valeur la beauté du monde et l’importance de la préserver en partant de la diversité de la Corse. Non pas dans un but insulaire égoïste ni avec la sotte prétention de se poser en donneurs de leçons.
Nous savons parfaitement que la tâche est longue, complexe et enjambera les générations et les siècles pour sauver la planète. Nous savons aussi que la formation des jeunes, le partage de valeurs communes et donc l’humanisme sont et seront le fondement des nouvelles démarches. L’éducation, nécessairement adaptée à l’évolution du monde, portera sur de nouveaux enjeux comme par exemple le réchauffement climatique, préoccupant et menaçant.
Il y a en toile de fond la démocratie, le dialogue et l’équité sous tous les cieux.

Notre volonté a été, d'un commun accord, de diffuser le plus largement possible un message universel, celui du respect de la nature.


Nous espérons qu’il sera compris et qu'il suscitera des initiatives partout y compris en Corse.
Il a pour unique ambition de participer au grand débat qui s’est déjà instauré sous toutes les latitudes. Le challenge que nous devons relever pour l'avenir de notre planète est immense, mais l’espoir et la volonté sont tenaces.

https://vimeo.com/273159605/b48d3f6e0b


Dans la même rubrique :
< >