Menu

Sò di a diaspora, è cusì sia - Enrique Vivoni-Farage

Mardi 3 Décembre 2019 - 17:31


Nom complet : Enrique VIVONI-FARAGE
Age : 70 ans
Ville ou village d’origine en Corse : Sisco
Vous habitez à : San Juan, Puerto Rico
Situation : Professeur d’Architecture retraité
 

Présentez-vous en quelques lignes

Porto-Ricain avec des ancêtres corses et libanais. Père de 3 enfants, grand-père de 7 petits enfants.
Je suis marié, et mon épouse a été rebaptisée par ma famille en Corse sous le nom de Maria Corsa.
J’ai suivi des études d’architecture, mais j’ai encore plus préféré celles de l’histoire de l’architecture et de ses héritages.
Ancien Professeur émérite à l’Université de Puerto Rico, je suis actuellement à la retraite.
J’ai la chance d’avoir, pour mon plaisir et ma santé,  des montagnes de recherches, lectures et publications encore à faire.

Version originalePuerto Rican born with a Corsican and Lebanese heritage, father of three boys, grandfather of seven. Married to a woman who was rebaptized by my family in Corsica as Maria Corsa. Studied architecture but preferred architectural heritage studies. A full professor at the University of Puerto Rico and now retired with a healthy amount of research, lectures and publications still to do.

Un souvenir de Corse ?

Bastia et le Cap Corse me manquent.
Ma famille me manque.
L’énergie que je ressens en parcourant le Cap Corse et en visitant Bonifacio me manque.
Le vin, la bière, la charcuterie me manquent.
Le magret de canard et le sanglier me manquent.
L’excitation et la camaraderie existant au sein du programme d’études sur l’architecture des palais d’américains en Corse me manquent.

Version originaleI miss Bastia and the Cap Corse. My family. The energy I feel when travelling around the Cap and when I visit Bonifacio. I miss the wine, beer and charcuterie. I also miss magret de canard and the sanglier. I also miss the excitement and camaraderie of the Studies Program in Corsica.

Qui a quitté la Corse? Vous ? Parents ? Grands-parents ? Ancêtres ? Quand, pourquoi ou pour qui ?

Pierre Toussaint Vivoni a quitté la Corse en 1856 pour Puerto Rico. C’était mon arrière-grand-père.
Son oncle, Toussaint Battestini, lui avait demandé de venir à Puerto Rico pour enseigner le français dans son école à San German.

Version originale : Pierre Toussaint Vivoni left Corsica in 1856 for Puerto Rico. He was my great-grandfather. He was asked by his uncle Toussaint Battistini to come to Puerto Rico and help him at his school in San German, Puerto Rico as a teacher of French.
 

Y a-t-il eu un moment ou votre corsitude s’est imposée ? Dans quelles circonstances ?

J’ai toujours su que mon nom de famille était corse.
Mon grand-père a étudié au lycée de Bastia et a transmis à mon père le sens et le fait d’être Corse.
Mais il a fallu que j’attende 1997 pour venir visiter l’île et que je me rende compte que je m’y sentais comme dans ma seconde maison. La rencontre avec ma famille Corse a été extrêmement importante pour moi.

Version originale : I always knew my last name was Corsican. My grandfather had studied at the Lycee de Bastia and transmitted to my father the sense of being Corsican. But it wasn’t until 1997 when I first visited the Island that I really felt it was like a second home. Especially important was meeting my Corsican family. 

Comment pouvez-vous aider l’île dans les temps actuels ?

À travers l’Association Corse de Puerto Rico, nous aidons encore les descendants de Corses à visiter leur île d’origine.

Nous effectuons des recherches, nous avons publiés plusieurs livres sur la Corse et les Corses et nous contribuons au développement de la généalogie.

À travers l’Université de Puerto Rico, nous avons réalisé pendant 6 étés consécutifs un Programme d’Etudes pour cartographier et documenter les maisons d’américains du Cap Corse.

Version originaleThrough the Corsican Association in Puerto Rico we are always helping descendants to visit the motherland. We do research, have published several books about Corsicans and Corsica and help in developing genealogies. Thru the University of Puerto Rico we developed and held for 6 summers the Studies Program in Corsica to document the American houses in the Cap.

Une photo de vous, avec une explication ?

Février 2018. Rien de meilleur que de partager un repas avec ses cousins de Corse (Enid et Dominique Vivoni), et Maria Corsa !
Figatellu, vin, pain et fromage, il n’y a pas mieux.

Version originaleFebruary 2018. What better than sharing a table with your Corsican cousins (Enid and Dominique Vivoni) and Maria Corsa! Figatellu, wine, bread and cheese, there is no equal.

Interview réalisée, et traduite, par Bernard Cesari.


Dans la même rubrique :
< >