Menu

L'hommage de Lucie Simeoni devant le CESC de Corse

Mercredi 26 Juin 2019 - 22:46

Discours prononcé le 7 janvier pour le premier séminaire du CESC dédié à la diaspora corse.


Depuis toujours Edmond avait pressenti la richesse potentielle de notre diaspora.

La reconnaissance des Corses de la Diaspora comme partie intégrante de notre peuple était son but. Il n’y a pas des Corses d’ici et des Corses d’ailleurs. Notre avenir et celui de notre jeunesse ne doivent pas être inféodés à certains calculs.

Il y a 15 ans, Edmond a donc créé l’association Corsica Diaspora et amis de la Corse. Inlassablement il y a travaillé en créant des liens : Amicales, et de nombreuses personnes. Il a voyagé, il a, dans son bureau, rempli des dossiers, reçu des femmes et des hommes venus, non seulement du continent, mais du monde entier. Des rencontres fructueuses. Ils venaient lui expliquer et lui offrir leur participation à la reconstruction de notre Corse.

Des bénévoles comme Jacques Mattei ont mis en place toutes les conditions d’une solide concrétisation. Au sein de votre institution, vous avez, entre autres, Jean Dalcoletto, qui nous représente, et je le remercie pour toutes les actions qu’il mène avec obstination et compétence. Je n’oublie pas Michel Vergé-Franceschi, membre de notre conseil d’administration. Quant à M. Castellani, c’est un ami de toujours d’Edmond.

Corsica Diaspora est donc maintenant structuré et Jacques Mattei vous en parlera.

Edmond a vu, avant sa disparition, la réalisation de son rêve, le rêve de voir tant de compétences, éparpillées dans le monde, se mettre au service de la Corse, en faire profiter notre jeunesse qui, si elle le désire, pourra s’expatrier et se former près de tuteurs bienveillants et revenir ; de voir des compatriotes investir chez nous.

Ainsi, vous comprenez, Corsica Diaspora et amis de la Corse n’est pas seulement une association, c’est un défi politique et économique.

Dorénavant, quand on dira Diaspora, on pensera forcément Edmond Simeoni.

He had a dream 


Dans la même rubrique :
< >